Brenna Huckaby, première athlète handicapée à poser pour Sport Illustrated Swimsuit


Actualité, Sur la neige / lundi, mai 21st, 2018

Brenna Huckaby, championne de snowboard, peut ajouter à sa collection de hauts-faits d’être la première sportive handicapée à poser pour le célèbre magazine Sport Illustrated Swimsuit. Au-delà de ses performances qui l’ont rendue célèbre, Huckaby porte les espoirs de milliers d’athlètes handicapés qui militent pour davantage de reconnaissance.

Une première mondiale

Chaque année, le célèbre magazine américain Sport Illustrated édite un numéro spécial dédié aux maillots de bain, Sport Illustrated Swimsuit. Lancé en 1964 pour pallier l’absence de sujets sportifs durant l’hiver et relancer les ventes de maillot de bain, le magazine est devenu une référence.

Il met systématiquement en scène des mannequins en maillots de bain dans des paysages exotiques et paradisiaques. Au fil des ans, certaines sportives professionnelles ont également posé pour le magazine comme Steffi Graf, Serena Williams ou, plus récemment, Ronda Rousey.

Pourtant, la présence de Brenna Huckaby dans le numéro de cette année est une première mondiale puisqu’elle est la première sportive handicapée à poser pour le magazine. Un événement important pour tous les athlètes handicapés qui se battent chaque jour pour une meilleure reconnaissance de leurs pratiques.

Une sportive au parcours atypique

Brenna Huckaby est née en 1996 aux États-Unis et a commencé sa carrière de sportive comme gymnaste professionnelle. Elle parviendra même à atteindre le classement national dans cette discipline.

À seulement 14 ans, les médecins lui diagnostiquent un ostéosarcome, un cancer des os, et elle doit se faire amputer de la jambe droite pour y survivre. Un an après, elle déménage à Salt Lake City où elle découvre le snowboard, alors âgée de 15 ans et à peine remise de son cancer.

Ensuite, elle déménage dans l’Utah pour devenir snowboardeuse professionnelle tout en continuant à étudier au lycée. En 2013, alors qu’elle a seulement 17 ans, elle participe à ses premières compétitions. En 2016, elle accouche de son premier enfant, mais refuse de mettre sa carrière de snowboardeuse entre parenthèses et remonte presque immédiatement sur une planche.

Une passionnée de snowboard multi-médaillée

Brenna Huckaby est, déjà à travers son parcours et son combat contre le cancer, un cas à part et un exemple de détermination pour chacun d’entre nous. La force avec laquelle elle a persévéré dans sa passion du sport malgré son amputation est également remarquable.

Cependant, la jeune femme ne se contente pas d’être un bel exemple et elle est également une championne multimédaillée. Elle a commencé les compétitions en 2013 et en a remporté des dizaines jusqu’à obtenir, en 2015, la médaille d’or de Snowboard Cross et la médaille d’argent de Banked Slalom aux championnats du monde de La Molina.

En 2017, après une pause d’un an due à sa grossesse, elle revient sur le devant de la scène en décrochant la médaille d’or en Snowboard Cross et en Banked Slalom aux championnats du Monde de Big White.

Les Jeux Olympiques de Pyeongchang

Avec un palmarès déjà digne de faire de nombreux envieux, la jeune femme poursuit ses rêves olympiques en se qualifiant pour les Jeux d’hiver de 2018 à Pyeonchang en Corée du Sud où elle a participé à la compétition pour les États-Unis.

La jeune femme atteint sans difficulté majeure la finale et décroche même deux médailles d’or, une en Snowboard Cross et une en Banked Slalom. Elle obtint ainsi la première médaille d’or féminine des États-Unis pendant cette session des Jeux Paralympiques.

Sans surprise, cette victoire lui vaut un rayonnement international et elle commence à intéresser les sponsors. Son parcours atypique et tous les combats qu’elle a menés en font une figure inspirante et il n’est pas risqué d’assurer que sa carrière, bien qu’encore jeune, est lancée.

Une nouvelle égérie du combat paralympique

Si les Jeux Paralympiques ont déjà beaucoup fait pour la cause du handicap dans le monde du sport, l’immense majorité des sportifs handicapés et des représentants d’associations menant des combats pour les personnes handicapées sont assez pessimistes : dans les médias ou la publicité, le handicap est peu représenté et les handicapés sont souvent ignorés.

Effectivement, les Jeux Paralympiques sont l’un des rares évènements sportifs dédiés aux athlètes handicapés qui bénéficient d’une couverture médiatique importante et qui intéressent les sponsors. Les autres compétitions se font beaucoup plus discrètes et trouvent beaucoup moins d’échos auprès du public.

Résultat, la présence de Brenna Huckaby dans le numéro Swimsuit de Sports Illustrated a réjoui de nombreux athlètes et militants handicapés. Si cet événement peut paraître anecdotique à certains, il en rassure d’autres sur l’évolution de nos mœurs. Le handicap n’est plus caché ou honteux, au contraire, il se révèle et se dévoile comme la fierté d’un combat mené et gagné, contre la maladie ou contre son propre corps.

Effectivement, si le sport est souvent considéré comme une activité physique, ce n’est pas là sa définition exacte. Comme les échecs le prouvent, le sport est avant tout une activité qui mène au dépassement de soi en acceptant avec humilité de mettre ses propres compétences à l’épreuve de la compétition. En la matière, les sportifs handicapés remplissent toutes les conditions pour être considérés comme d’immenses athlètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *